Tous les élèves ont travaillé autour d'un projet départemental ayant pour thème l'eau.

 

Lors de l'année scolaire 2013-2014 les élèves ont travaillé autour d'un projet départemental ayant pour thème l'eau. La traditionnelle exposition « Comme les grands », mise en place avec le concours du casino de Castéra-Verduzan a été intégralement dédiée à ce thème.
Dans toutes les classes les enfants ont réalisé des peintures et des sculptures dont certaines ont pu être vues flottant sur l'Auloue durant le mois de juin. 
Comme chaque année l'exposition des enfants de l'école a connu un grand succès avec une forte présence des parents le jour du vernissage.
 
 
 
Histoire de Jules et de la mer (Texte écrit par la classe de CP)
 
Il était une fois, il y a très, très, longtemps, un petit garçon qui s'appelait Jules et qui rêvait de naviguer sur une mer sans fin.
Mais, à cette époque, aucune mer n'existait sur la Terre.
 
Alors Jules traversa le ciel et, plein d'espoir, alla trouver le Soleil.
"Bonjour, belle étoile dorée, je voudrais naviguer sur une mer sans fin. 
Peux-tu la créer pour moi?
-Hélas non, dit le Soleil. 
Pourtant, si la mer existait, je pourrais la réchauffer pour que tu puisses t'y baigner."
Alors l'enfant reprit sa route.
 
Il fit le tour de la Terre et, très courageux, alla trouver la Lune.
"Bonjour, bel astre argenté, je voudrais naviguer sur une mer sans fin. 
Peux-tu la créer pour moi?
-Hélas non, dit la Lune. 
Pourtant, si la mer existait, je pourrais faire les vagues pour que tu te balances."
Alors l'enfant reprit sa route.
 
Il revint sur ses pas et, très volontaire, alla trouver la Terre.
"Bonjour, belle planète ronde, je voudrais naviguer sur une mer sans fin. 
Peux-tu la créer pour moi?
-Hélas non, dit la Terre. 
Pourtant, si la mer existait, je pourrais faire le sable pour que tu t'y allonges."
Alors l'enfant reprit sa route.
 
Il s'allongea sur le sol et, un peu rêveur, regarda le ciel. 
Un gros nuage passa au-dessus de lui. 
"Bonjour, belle pelote de coton, je voudrais naviguer sur une mer sans fin. 
Peux-tu la créer pour moi?
-Rien de plus facile, dit le nuage. 
Il laissa tomber une goutte d'eau qui  s'étala et grossit, grossit, grossit, jusqu'à recouvrir la Terre entière.
 
Depuis ce jour des milliers de bateaux naviguent sur une mer sans fin.